Le ménage du printemps


En écoutant Lavez Lavez de Martine St Clair (non mais le vidéo c’est quoi le rapport des femmes à moitiés habillées en sado-maso.  J’avoue que je ne me rappelais plus trop trop du vidéo lol lol, worst vidéo ever lol  Gotta love the 80’s !)

C’est le temps du grand ménage du printemps.  Pas pour moi bien sûr, je m’en sauve cette année car je viens tout juste de déménager dans mon penthouse tout neuf.  J’avoue qu’entre me taper un déménagement ou faire le grand ménage je ne sais pas lequel j’aurais choisi entre les deux, quel dilemme! 

Il y en a pour qui le grand ménage du printemps signifie faire le ménage de sa garde-robe et sortir les vêtements plus légers pour l’été.  Pour d’autre, le grand ménage signifie littéralement un énorme nettoyage de fond en comble de la maison.  J’ai même des amis qui lave leurs murs !  ( vous savez qui vous êtes lol ).

Je me rappelle d’une anecdote, quand j’étais petite, je devais avoir 4 ou 5 ans, ma grand-mère nous gardait pour la fin de semaine.  C’était le début du printemps et elle faisait son grand ménage, son foulard nouée sur la tête, les fenêtres ouvertes du salon pour faire entrer la bonne air fraîche, comme elle disait.  Je me suis mise dans l’idée que j’allais lui donner un coup de main, je me sentais tout fière de moi et d’une aide essentielle au bon maitien de l’ordre dans sa maison. LOL LOL (je ris parce que je m’imagine encore)

De mes mains de maître ménagère du haut de mes 5 ans, je sortis le gros contenant de savon palmolive (oui oui le palmolive vert forêt) et décida d’en placer partout dans la maison.  Et quand je dis partout je veux dire PARTOUT.  Sur les comptoirs de cuisine, les planchers, la table de la cuisine, les chaises, le réfrigérateur, le poêle, les portes d’armoires et même le plancher du salon.  J’entrepris ensuite de rajouter de l’eau partout où il y avait du palmolive.   En tous cas, le moins que l’on puisse dire c’est que c’était savonneux dans cette maison-là et que la senteur de palmolive te sortait par les oreilles!

Ma grand-mère, gentille comme un ange, n’a jamais dit un mot et me regardait probablement en se demandant comment elle allait nettoyer le tout sans que je ne m’en rends compte pour ne pas me vexer.  J’étais tellement fière de moi de pouvoir lui donner un coup de main et laver sa maison pour elle.  Je crois que c’est le meilleur souvenir d’un grand ménage de printemps dans ma mémoire.  Je l’avais même inscrit dans mon journal intime à l’époque, j’écrivais en grosse lettre toutes croches et c’est écrit

AUJOURDUI JAI LAVER TOUT CHEZ MÉMÈRE CETAIT LE FONE !

J’aimerais que le ménage du printemps étant adulte serait autant de plaisir ! 

Par contre, j’avoue que se débarasser du superflu est une cure de désintox pour le cerveau.  Les gens sous-estime le pouvoir de jeter et/ou donner nos choses inutiles.

Sur ce, je vous laisse à votre ménage…lavez lavez

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Mintoe dit :

    Ole tu m’as fait rire hahaha!

    1. Je suis là pour ça des fois ! ehhehe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s