Souvenirs d’enfance


Après plus de dix années passées à vivre loin de ma ville natale, ma ville d’enfance, je vais enfin passer mon premier été complet chez-moi.  Dans cet endroit qui ma vu grandir, jouer, vieillir, pleurer, rire, tomber en amour, faire les cents coups…je suis enfin de retour.  J’imagine qu’il faut parfois partir pour enfin réaliser tout ce qu’on avait déjà.

Je marchais ce soir et un tourbillon d’odeur de la mer flottait dans l’air.  L’orage se pointait à l’horizon et le vent s’amusait à caresser les feuilles des arbres.  Je pouvais presque fermer les yeux et me revoir jouer à la cachette dans la nature à 8 ans comme lorsqu’on était des enfants.  Incroyable et nostalique à quel point seulement une odeur peut te remémorer un souvenir distinct. 

J’ai des papillons dans l’estomac à l’idée que je vais passer la période estivale ici dans mon coin de pays, remplie de souvenirs à chaque coin de rue.  Je me surprends à sourire pour des riens, à observer des paysages comme si c’était la première fois.  La mer, ma complice, ma vieille amie, mon infinie. 

Ironiquement, la vie à parfois plus d’un tour dans son sac.   Je reviens chez-moi et comme pour me rappeler que j’aurais bien dû revenir avant, la maison familiale vient d’être vendue.  Mes parents se sont construient un petit nid douillet et plus que confortable près d’une rivière.  Mais n’empêche que, MA maison, celle qui m’a toujours accueillie les bras grands ouverts, ne sera désormais qu’une inconnue dans quelques jours.   

La maison qui m’a vue grandir pendant 33 années, celle qui a été témoin de mes premiers pas, celle avec qui on se mesurait sur les murs avec une marque au crayon pour voir si on avait grandi, celle qui m’a vue rêver mes espoirs de petite fille, appartiendra maintenant à un autre.  Une grande histoire d’amour qui se termine, un chapitre qui se termine, une porte qui se ferme.

J’ose croire qu’elle me dit que maintenant que je suis revenue, ces souvenirs d’enfance seront assez présent dans mon coeur pour qu’elle puisse enfin me laisser voler de mes propres ailes.  C’est presque comme si elle attendait tranquillement mon retour pour me donner une dernière poussée dans le dos, comme quand on était petit et qu’on réussissait enfin à conduire notre bicyclette sans les petites roues de chaque côté.

Un jour, j’aurai une maison comme elle, grande, vivante, qui j’espère apportera les mêmes souvenirs d’enfance à mes propres enfants.

Joignez ma page facebook : http://www.facebook.com/?ref=home#!/pages/Les-Aventures-de-Nadz/183858204997297

Nadz

Publicités

10 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Anonyme dit :

    Je pense qu’en vieillissant, les choses qu’on prennait pour acquis quand on était petits ou adolescent, nous reviennent plus fort que jamais. En réalisant que finalement, ce sont ces petites choses accumulées qui nous donnent une raison de vivre, une qualité de vie, et une vie heureuse. Le bonheur quoi. Enjoy ton ptit coin de pays cet été.

    Bien écrit. Bravo.

    1. Merci du commentaire! Tu as bien raison ;o)

  2. Valeric Clement Theriault dit :

    Wow Nadia tu es vraiment bonne ,jai les larmes au yeux ,la maniere que tu ecris la facon de dire les chose me fait revive moi meme des petit chose de mon enfance ,tes super bonne jespere te lire encore longtemp ,,:) Bravo

    1. Merci Valérie, j’écrivais ce blog-ci et je pensais qu’il était joyeux ahahhaha, ça l’air que tout le monde le trouve triste ehhehehe, ;o))) Merci de me lire Valérie, au moins mon petit blog te donne un peu le goût à la lecture. xox

  3. Anonyme dit :

    Wow! Je suis émue!!!! C’est vrai qu’en vieillissant la vie nous fait réaliser bien des choses. J’ai vécu un moment semblable aujourd’hui en me rendant à une serre acheter mes fleurs à Moncton. J’ai passé devant un lilas, l’odeur de ces fleurs m’a aussi rapporté dans mon passé. Souvenirs d’enfance devant la maison de ma grand-maman. D’une certaine façon je t’admire d’être de retour dans notre coin de pays. Merci pour ton beau blog…
    Vero

    1. Merci du beau commentaire ;o)

  4. Melanie dit :

    Oui, moi aussi les odeurs me rendent nostalgique!
    Ca fait au moins 15 ans que je ne suis pas retournée à la maison de mon enfance- Quand j’y pense c’est comme si c’était une autre vie, c’est weird!

    1. Oui le temps passe tellement vite !

      1. Melanie dit :

        oui, en plus asteur que j’y pense, ca fait pas 15 ans, ca fait 17 ans haha ouf jsuis vieille!!! lol!!!

      2. oui je sais ça pas d’allure comment ça passe vite !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s