Mémoires d’un quartier tome 2, 3 et 4


Je vais les condenser parce que j’ai su la semaine dernière qu’il n’y a pas 8 tomes comme je pensais initialement mais bel et bien … 12 !  Oui DOUZE tomes ! 

Je suis maintenant rendue au tome 5 qui s’appelle Adrien.  Mais je peux vous assurer que les tomes 2 – Antoines, 3 – Évangéline et 4- Bernadettes sont tout aussi bons que le premier.  Je sais que je vais me rendre jusqu’à la fin de cette saga familiale parce que maintenant que je suis entrée dans leur univers il va ben falloir que je connaisse……. la fin ! 

Le seul bémol est que l’auteure en est seulement à son huitième tome de sortie, il me faudra donc attendre pour les 4 autres…

D’une autre manière, ça fait bien mon affaire parce que j’avoue que parfois j’ai besoin de lire quelque chose d’autre quand c’est trop de longues séries et il m’arrive plus souvent qu’autrement de lire plusieurs livres en parallèles.  Donc, pour votre info, oui je suis aussi en train de lire un autre livre tout de suite en même temps que je lis le cinquième tome.  ok j’avoue je suis une nerd!

En bref, c’est l’histoire d’une famille qui habite Montréal dans les années 50.  Il y a la grand-mère Evangéline, sans elle et sa famille cette histoire n’aurait jamais eu lieu.  Ses deux garçons (maintenant hommes) Marcel et Adrien.  La femme de Marcel nommé Bernadette ainsi que ses trois enfants, Laura, Antoine et Charles. 

L’histoire complète gravite autour de cette famille et des gens qu’elle touche en court de route.  Et on sait que, dans une famille, il peut s’en passer des affaires…des cachotteries, des querelles, des aventures…

Chacun des livres de la série porte le nom soit d’une personne de la famille ou de quelqu’un s’y rattachant.  L’histoire continue à évoluer dans le temps mais le nom de chacun des tomes évoque davantage le personnage en question et on le retrouve plus en profondeur.

C’est aussi le fun de constater à quel point, pas si longtemps passé, les coutumes et les moeurs au niveau familiale était différent d’aujourd’hui.  Les discussions entre les personnages sont aussi écrites de façon à retrouver les «façon de parler» de l’époque.

Je ne vous dirais pas que cette série va révolutionner ma vie etc. mais c’est une belle petite série à lire si vous aimez les auteures québécoises.  Moi je suis bien contente de l’avoir découverte, enfin une série assez longue qui saura me tenir en haleine pour les prochains mois à venir…

Bonne lecture et s’il vous arrive de lire les mêmes livres que moi, j’apprécie toujours vos commentaires et vos appréciations ;o)

Bon dimanche soir de lecture ;o)

Nadz

Publicités

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Anonyme dit :

    Il y a également la série Les portes de Québec Tome 1 à 4 de Jean Pierre Charland. Vraiment une belle série qui se passe dans le Vieux Québec. 🙂

    1. ok merci c’est noté ;o)))))

  2. Anonyme dit :

    hey nadia , ca parle de quooi cest livre la ? cest combien de page, etc .. jaime ben lire moi pareil ;K!

    1. Hey, j’ai rallongé mon article pour ces livres parce que c’est vrai que dans le fond je ne parlais pas beaucoup de l’histoire. Alors tu peux aller y jeter un coup d’oeil. Jusqu’à présent , les livres sont pas mal tous de la même grosseur, environ 300 pages. Ça se lit quand même très bien ;o)
      Si tu débutes la série, j’aimerais bien savoir ce que tu en penses alors laisse-moi des nouvelles ;o)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s