Respire


En ce dernier instant

Mon souffle est court, mon coeur est lent

Je ne pense à rien, je pense à tout

Tous ces beaux moments, que seront-ils sans nous ?

Prends ma main, serre fort mon âme

Pour qu’elle puisse vivre, qu’elle s’enflamme

Je ne serai plus là, je serai partout

Mes yeux s’embrument, je vois flou

La route est longue ou plutôt trop courte

C’est l’inconnu, y’a pas de doute

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s