Si les matelas pouvaient parler…


Y’a tu de quoi de plus fatiguant que de magasiner pour une paire de jeans ?   Parfois, tes cuisses sont trop serrées et ton cul est trop «slack» ou vice versa.  Sans parler quand c’est trop court comme si tu pêches des coques ou trop long que tu marches dessus.  Moi j’ai trouvé qu’est-ce qui était plus fatiguant que de magasiner pour des jeans…magasiner pour un esti de matelas!

UNE CHANCE que c’est pas à toutes les saisons qu’on doit changer de matelas dans la chambre à coucher parce que sinon je m’arracherais les cheveux sur la tête.  Bon ok, je vous raconte mon histoire…

Il était une fois un matelas ben ben ben magané qui était sur ses derniers miles.  Les crevasses entre les «springs» étaient tellement profondes que parfois lorsque tu avais le malheur de te virer de bord durant la nuit lors d’un bon sommeil réparateur, ton rêve se changeait vite en cauchemars où tu avais l’impression de tomber dans un abyss sans fond aka la craque du matelas!  Mon matelas n’était plus le grand pré fertile d’antan mais plutôt un genre de «grand canyon» en devenir.  En prime, se réveiller avec un bon mal de dos et/ou de cou le matin c’est toujours ben plaisant.

Après avoir réfléchi longuement à me débarasser de mon matelas chéri qui fût témoin de plusieurs aventures chères à mon coeur … LOL, je dû me rendre à l’évidence que comme le temps de ma jeunesse fébrile, il avait connu, lui aussi, de meilleurs jours et que si je voulais conserver mon dos, le matelas se devait de prendre le large.

Ce fût un matin de fin de semaine, vêtu de mon plus confortable (et non sexy car ce sont deux adjectifs qui ne peuvent être associé)  habit de jogging, les cheveux en bataille et l’haleine du matin que je me rendis au magasin de matelas le plus près de chez moi afin de me lancer à la chasse du meilleur matelas au monde.  Non mais sérieux, qui se rends vraiment en pyjama essayer des matelas?  Quand tu vas dans un magasin pour les télévisions, y’a souvent un maudit gros sofa en cuir, une remote pis tu t’installes et tu pitonnes, une vraie expérience quoi !!!  Mais les matelas…une toute autre aventure 🙂

Voici les trucs de Nadz afin de maximiser votre expérience d’achat de matelas et de tomber sur VOTRE matelas fétiche, celui qui couchera avec vous pour tout probablement les 5 à 10 prochaines années.  Les hommes passeront, le matelas lui…y reste!

1) se vêtir pour l’expérience maximale donc pyjama de mise avec pantoufles ou gros bas laids, possiblement petite tenue ou même pour les plus aventuriers flambant nu!

2) emporter une couverture que vous utilisez déjà comme par exemple votre doudou préférée (surtout si vous planifiez d’y aller vraiment commando style)

3) n’oubliez surtout pas les accessoires indispensables à une bonne nuit de sommeil, comme par exemple ; ear plug, masque pour les yeux etc…

4) un bon livre ou des revues

5) quelques oreillers

6) ah oui, j’oubliais presque…des draps propres!  La plupart du temps, les matelas ne seront munis que d’une petite bande en plastique au pied, ben sale de toutes les autres personnes qui s’y sont allongées avec leurs bottes sales.  Enlevé ça avec le bout des doigts et installer vos draps propres avant de vous y étendre.

7) des condoms…pour les plus audacieux! (ceci ouvre une parenthèse pour tout autre objet fétique qui pourrait s’y rattacher mais dont je ne discuterai pas aujourd’hui mais … vous me suivez!)

8) des croissants, un café pis de la confiture afin de simuler un déjeuner au lit et de vraiment savourer si c’est plaisant

9) un partenaire de votre choix

10) un chien ou un chat, je sais je sais, mais avouez que si vous possédez un animal domestique à la maison, même si vous ne voulez pas qu’il se couche dans le lit…qu’est-ce que vous pensez qu’il fait une fois que vous sortez travailler ?

11) de préférence débuter l’essayage de matelas 5 minutes avant la fermeture et cachez-vous pendant qu’ils ferment les portes, rien de mieux que de tentez l’expérience la nuit!

12) je vous suggère une heure par matelas minimum alors emportez aussi votre réveil matin pour vous rappeler quand c’est l’heure de changer de matelas mais n’oublier pas d’appuyer aumoins une fois sur snooze car c’est la norme de toute personne qui se respecte

13) si le rayon des appareils électroniques (télévision) est visible une fois bien installé dans votre matelas…n’hésitez pas à aller chercher la remote!

Encore une fois, j’en beurre épais!  Par contre, j’avoue que je me suis sentie un peu conne d’essayer des matelas en jeans, couché dessus un gros maximum de 5 minutes à regarder le plafond.  Comment 5 minutes tout habillé sur un matelas te confirme vraiment que c’est le bon ?  Finalement, à bout de patience et tanné de te faire regarder croche par les autres clients qui passent, tu choisis toujours celui qui te semble à prime abord,  le plus confortable en souhaitant qu’une fois arrivé dans son «habitat naturel» il saura relevé le défi d’être celui responsable de bonnes nuits aux pays des rêves!

Sur ce…bon shopping!

Nadz

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s