Bulle


Je crois que tout le monde a une bulle. La dimension de celle-ci varie mais elle est toujours présente. Je ne me suis jamais vraiment arrêté à penser quelle était l’ampleur de la mienne mais maintenant que j’y songe, je vous dirais que je pense avoir deux bulles assez distinctes. Qui aurait cru que j’aimais autant les bulles? Je suis moi-même la première surprise de cette constatation et le réaliser à presque réussie à faire péter ma bulle!

Ma première bulle est physique, et celle-là je pense que tout le monde peut s’y retrouver. Vous savez quand une connaissance, un individu, peu connu de votre personne,vous parle trop près du visage ou gesticule un peu trop collé sur votre corps. Ça me mets automatiquement mal à l’aise, peut-être parce que je ne suis pas trop une «hug person». On dirait que, du coup, je ne porte plus attention à ce qu’il raconte mais plutôt j’entends l’alarme sonner dans ma tête, bulle alerte, bulle alerte, code rouge, il est à une distance trop serrée, bulle alerte!

J’vous dirais que ma bulle se situe dans un rayon d’environ 3 pieds de mon corps. Les pieds dans ma bulle, je ne vous écoute plus, trop loin, je me sens mise à part, il doit y avoir un juste milieu.

La deuxième bulle est celle de mon intellectuel, mon monde imaginaire, que je retrouve seule. Elle est essentielle à mon bien-être physique et mental. J’ai besoin de me retrouver seule, avoir la compagnie de moi-même une fois de temps en temps afin de refaire le plein. Oui je suis et nous sommes tous des gens interactifs, sociaux, de gang, mais ouf que ça fait du bien de se retrouver seul.

Ne pas avoir rien à l’agenda, ne pas voir personne, se retrouver à la fin d’une journée, s’habiller en mou et juste être. Petite musique de fond, bon bouquin, un verre de vin, le chat qui ronronne, les pieds nus allongés sur le sofa. Oublier les to-do lists et juste absorber le moment présent et se foutre totalement de demain, des autres, et savourer sa bulle. Égoîste vous me direz…et puis? Une façon virtuelle de faire le plein, de recharger les batteries. Trop longtemps oubliée ou mise de côté cette bulle finira par vous rattraper et vous demander des comptes.

L’épaisseur de cette bulle peut aussi varier. Il y a des gens pour qui cette bulle est presque une armure, une carapace et gare à ceux qui oseront s’y frotter. Il y en a d’autre pour qui cette bulle semble inexsistante et ils se croient permis de prétendre que tous sont comme eux. Une espèce à part avec trop peu ou une explosion de sentiments à fleur de peau. Il y a ceux qui te font miroiter leur effet électrique et qui peuvent sournoisement craquer ta bulle. Il y a ceux pour qui leur seul but est de pouvoir entrer dans ta bulle mais qu’une fois à l’intérieur se permettent d’y laisser leurs graffitis.

Une bulle en santé, ça s’entretient. Tel une maison bien gardée, tel un corps sain et en forme. Une bulle tout équipée me suffoque, une bulle vide me fait peur dans son écho. C’est important d’y laisser entrer de la visite et c’est aussi primordial de foutre dehors les imposteurs. Plus j’écris et plus je me rends compte que ma bulle est importante et que je commence juste, dans la trentaine. à y porter l’attention qu’elle se doit.

Et vous, votre bulle est comment aujourd’hui?

Mouah

Nadz 🙂

Publicités

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. m1nt1e dit :

    Je dirais que j’ai deux bulles physique, une pour le travail et une personnelle. Ma bulle de travail, il a fallu que je la  »travaille » comme on dirait pour pouvoir laisser approcher les gens plus près, parce que les inconnus, je ne les laissent généralement pas rentrer dans ma bulle…mais avec les consultations, je n’ai pas le choix…j’ai encore un malaise des fois avec certaine personnes qui dégagent quelque chose de dérangeant.

    Ma bulle personnelle, c’est pour ma famille et mes ami(e)s, je suis très colleuse, très  »touchy feely », on est tous comme ça dans ma famille. Je suis assez bonne pour lire une personne alors je sais d’habitude si la personne a besoin de plus d’espace.

    1. Merci pour tes commentaires toujours le fun :))) c’est vrai je n’avais même pas pensé à la bulle travail !

  2. Anonyme dit :

    Circonférence ou rayon? Cela fait toute une différence chère voisine; si vous parlez de circonférence, cela place l’individu à moins d’un pied de votre visage…

    1. Bon point je vais aller modifier le mot sinon ma bulle vient de maigrir ! Lol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s