Amen


Ma relation avec Dieu n’a jamais été vraiment exemplaire.  Oui, je l’avoue que je l’ai souvent détesté, renié, envoyé chié pour toutes les embuches de ma vie.  Cette semaine, j’habite littérallement chez les soeurs en attendant la rémission de mon papa après son opération à l’hôpital.  N’ayez crainte, tout s’est bien déroulé et il devrait bientôt retrouver la forme.  N’ayez crainte aussi, je n’ai pas brûlée vive, tel une sorcière sur la place publique en mettant les pieds dans l’auberge des bonnes soeurs.  Étrangement, je m’y sens chez moi, bien et sereine.

J’ai souvent chercher ma voie, mon dieu.  Depuis que je médite quotidiennement, je me sens déjà mieux avec moi-même et probablement le plus en paix que je l’ai été.  Ce matin, tôt, tout de suite après le petit déjeuner, je suis monté en haut au deuxième étage, nu pied dans le grand escalier, pour me retirer dans la petite chapelle intime.  Un cierge rouge était allumé, la vierge Marie me regardait comme si elle me voyait pour la première fois, ça sentait la vieille bible poussièreuse et je vous avoue que je ne savais plus trop quoi faire de mon corps.

J’ai lentement mise de côté une chaise qui était devant l’hotel, comme si je voulais demeurer respectueuse devant Dieu même si j’étais seule et je me suis assise en position lotus à même le tapis jaune moutarde.  Mon iphone à mes côtés, j’ai appuyé sur play et ma musique de yoga/méditation enveloppa délicieusement la pièce.  Doucement, je me suis mise à respirer, connecter avec mon intérieur et j’ai fermé les yeux.  La prochaine demi-heure passa en un temps record.

Je n’ai aucune idée si les soeurs sont venues jetées un coup d’oeil pour voir qui était cette énergumène, en pyjama, assise à même le sol en plein milieu de la pièce.  Malgré la double personnalité de la chose, méditer en salle religieuse, j’ai ressentie vraiment un bien être.  On dit souvent de suivre ce qui nous fait sentir bien à l’intérieur, alors pourquoi pas!

J’ai terminé ma session comme à l’habitude, en remerciant la vie pour toutes les bonnes choses qu’elle m’apporte et je redescendis les marches d’un pas léger afin de commencer ma journée.

Demain matin, je retournerai prier, méditer, penser, appeler ça comme vous voulez.

 

Nadz

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s