Du soleil dans l’escalier


J’étais assise cet après-midi sur les marches de la grande maison où j’habite cette semaine en attendant la rémission de mon père à l’hôpital.

L’air était frais mais le soleil me réchauffait les joues, les autos passaient, les enfants jouaient et les gens marchaient.  J’étais entourée de bruit, de vie, mais je me sentais seule.

J’aperçus un jeune homme, dans la même tranche d’âge que la mienne, qui marchait d’un pas assuré dans ma direction.  J’avais hâte qu’il arrive près des escaliers, pour lui sourire, ne serait-ce qu’un instant afin d’ouvrir ma bulle d’isolement.  Rien, pas même un regard vers ma direction, il passa comme un coup de vent, absorbé dans ses pensées.

Je me suis rappelé rapidement le sentiment de la grande ville, entourée mais seule.  Pourtant, un simple sourire, même d’un inconnu, peut faire tellement de bien.

Suis-je la seule qui à des sourires à offrir?

J’ai continué a observer les gens, la vie, tous plus recroquevillés dans leur petit monde à eux.  J’ai remise mes lunettes de soleil, j’ai décroisé mes jambes, tourné mon regard vers le soleil et j’ai souris.  Tant pis!

Bonne après-midi ensoleillée!

Nadz

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s