Le temps d’un blogue


Le temps nous joue souvent des tours.  Quand on vit un moment de bonheur infini, on aimerait qu’il se calme un peu les secondes, question de nous y prélasser plus longtemps.  Comme ce matin de grasse matinée rempli de baiser bien collé au chaud sur mon amoureux.  Par contre, quand on passe un mauvais quart d’heure, ce dernier semble souvent interminable, comme s’il le fait exprès comme quand je vais prendre une prise de sang.  Oui, ça dure seulement 60 secondes et moins mais pourtant, ça s’éternise à n’en plus finir!  J’ai le temps d’imaginer 200 milles raisons de comment tout ça pourrait mal finir et de penser OK that’s it, cette fois je m’évanouie!

Plusieurs prétendent que le temps c’est de l’argent, dans ce cas, j’aime bien parce que je suis carrément riche avec tout ce temps juste à moi pendant ces derniers mois.  Je suis une milliardaire du temps.  Hell yeah!!!

Le temps peut aussi être qualifié.  Il a presque une entité en soi.  On trouve le temps long quand c’est plate, le temps lourd quand on traverse une épreuve, le temps gris quand il pleut, le temps précieux quand nos minutes sont comptées, un temps mort quand on se fait croire qu’on le retient un peu, on se fait du bon temps quand on pratique une activité préférée, parfois on passe un peu de temps perdu et le temps d’une paix quand on écoute la télé haha (joke plate de quelqu’un qui trouve le temps long)

Prendre le temps, comme si ce dernier pouvait être touché, manipulé, modifié.  Si vous pourriez le prendre dans vos bras, le laisseriez-vous partir?

Cette semaine, en sortant du café bistro, la neige volait librement, le vent était tombé (peut-être parti prendre une pause café avec le temps) j’ai décidé de ralentir le pas de façon tout à fait consciemment et d’apprécier le moment.  Il faisait beau, la neige décorait le paysage et j’avais tout mon temps.  Un petit temps de bonheur volé à l’improviste.

Pour 2014, je vais continuer à prendre mon temps, parce que c’est un luxe que j’ai apprise à aimer malgré moi.  Il s’est faufiler sans que je ne m’en suis vraiment rendu compte, entre les différentes visites aux médecins, les suivis médicaux et les boîtes de pilules.  Il a réussi avec sa persistance, a m’apprivoiser.

C’est un gros luxe qui à remplacé les billets verts dans le fond de ma sacoche.  Au début, je le détestais amoureusement, maintenant je le caresse doucement. Si vous n’avez pas de temps, plus de temps, jamais assez de temps, soyez assuré que vous perdez votre temps!  C’est la seule chose qui ne s’achète pas et qui ne se rattrape pas.  Il s’écoule en sonnant parfois sur son passage, il vous prends des êtres chers, il nous donne des cheveux blancs.

Le temps se vole, à coup de caresses, de baisers, de je t’aime, de grands sourires.  C’est tout ce que je vous souhaite pour 2014, pas d’en faire plus, d’en réaliser plus, mais d’en faire moins et d’en réaliser moins.  Je vous en emballerais bien dans de beaux emballages pour aller vous en porter sous votre sapin mais c’est une rare espèce en voie d’extinction.

Prenez votre liste de choses à faire et éliminer en quelques lignes pour les remplacer par des espaces vides.  J’ai hâte que la mode revienne que les gens se sentent cool de dire qu’ils n’ont rien à faire une fois de temps en temps.  On dirait que plus que jamais en 2013 j’ai entendu souvent des gens presque se vanter en disant Ah moi je suis telllllllement occupé, je travaille je travaille je travaille, je cours ici, je cours là, je suis tellement stressé, je bois du café au litre le matin et je prend des pilules pour dormir le soir venu, j’ai jamais le temps de tout faire ce que j’ai à faire… et de dire ça avec un grand sourire et se péter les bretelles.   J’ai juste le goût de leur donner un gros hug et de leur dire pauvre toi, tu ruines tes meilleures années, c’est quand la dernière fois que tu as eu du temps ?

2014, on relaxe, on ralentit et on vit 🙂

Nadz

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s