Réfléxions en pyjama sur le sofa


Lundi après-midi nuageux, je suis encore en pyjama et je flâne doucement dans la maison.  C’est mon premier lundi officiellement sans emploi depuis des années.  Après un long parcours de maladie durant les 2 dernières années, me voilà enfin avec un diagnostic positif en poche et une vie devant moi.  Mon premier geste concret après la meilleure nouvelle ever de tous les temps fût de quitter mon emploi.  Après 2 ans de maladie, je ne suis définitivement plus la même personne et mes priorités ont beaucoup changées.

Je regarde en arrière, à ma vie  »d’avant » et j’arrive à peine à croire que c’était moi cette énergumène qui courait de tout bord tout côté.  Comme la plupart des gens, mon emploi était ce qui me définissait.  C’était ma vie!  Remarquer simplement la façon dont nous intéragissons quand nous rencontrons une personne que l’on a pas vu depuis quelques temps les premières questions sont souvent;

Ça va ?

(que l’on s’empresse de répondre en disant qu’on va bien parce que malheur s’il faut qu’on réponde par la négative, un gros malaise s’installe)

Qu’est-ce que tu fais dans la vie ?

(et LÀ, il vaut mieux ne pas y aller de main morte et d’en beurrer épais parce que notre égo à besoin de shinner un bon coup)

Pourtant, on travaille comme des mongoles, on stress comme des addicts, on n’a pas assez d’heures dans une journée pour dormir, mais pourquoi ?  Qu’est-ce qui presse tellement qu’on a plus le temps pour soi ?  Qu’est-ce qui fais qu’un jour on à arrêter de penser à nous pour penser davantage au statut social, aux apparences, à l’argent dont on en a jamais assez ?

Je n’ai pas de bonnes réponses à tout ça, simplement que je faisais volontairement partie de cette gang de stressés chroniques qui en veulent et en font toujours plus plus plus plus plus plus plus et soudain BAM la vie te fesse en plein dedans.

Mon corps m’a lancé un gros message v’la 2 ans, soit arrête de travailler, pensez aux autres, stresser, courir partout, et pense à toi sinon crève.  Les premiers jours à la maison à rien faire, maudit que j’m’en voulais, j’me trouvais pas  »productive », j’me trouvais pas bonne, moins vaillante que les autres qui se levaient à 6 h pour aller travailler comme des robots pré-programmés.

J’ai fais face à ma vie, mes erreurs, mes abus et j’ai pas eu le choix de me poser les vraies questions.  Pourquoi j’ai besoin de tant d’argent pour vivre, pourquoi je travaille à tel ou tel emploi, mes amis sont-ils les bons ou faut-il que je fasse le ménage, qu’est-ce que j’ai toujours voulu faire et pourquoi je ne le fais pas et j’en passe.  Plus le temps passait et plus j’ai réaliser un paquet de chose que maudit j’aurais dont ben dû réaliser avant et que ça m’aurait épargné ben des tracas.

De un, dépenser moins égal travailler moins.  Si tu t’achètes pas pleins de linges, souliers, gogosses, sorties au resto, de stuff, ben tu auras plus d’argent et plus tu as d’argent moins tu devras travailler pour payer ta vie de tous les jours, et moins tu devras travailler plus tu auras le temps de faire les choses que tu aimes vraiment.  C’est  »deep » je l’avoue mais pensez-y la prochaine fois que vous verrez quelque chose au magasin en spécial que vous voulez absolument.

De deux, du temps entre amis c’est gratuit et ça fait toujours du bien.

De trois, y’a pas de honte à travailler un job de moins  »haut niveau dans la société » et d’être moins stressé.  OUI j’ai été directrice administrative d’entreprise, oui j’ai eu des postes de  »grosses poches » dans ma vie, mais si faire la caissière ou la secrétaire ou le concierge ou peu importe le type d’emploi moins élevé dans l’échelle de la gloire fait en sorte que j’ai moins d’heure de travail, moins de stress, plus de temps libre, et en général une meilleure qualité de vie ben c’est qui le cave ?  Maintenant quand je rencontre une personne cadre qui me parle de son travail avec un sourire en me faisant miroiter ses derniers achats et ses courtes vacances de deux semaines dans le sud (parce que c’est les seules deux semaines libres qu’elle a dans l’année) et que je vois indirectement que ses ongles sont rongées, que son acnée sévère est cachée par 3 pouces de fond de teint payées à 75 piastres la bouteille, que ses 2 cellulaires sonnent en même temps et qu’elle n’a pas le temps de trop me parler parce que elle a un million de chose à faire plus importantes les une que les autres, ben j’me dis tant pis j’aurais bien aimé avoir quelqu’un pour discuter des deux derniers livres que j’ai lu les matinées relaxe à la maison en buvant mon thé.

De quatre, attendez pas d’arriver à la retraite pour vivre la vie que vous voulez vivre, y’a de forte chance que vous allez travailler jusqu’a 70 ans et à cet âge ce ne sera plus le temps de jardiner parce que votre arthrite et vos vieux os vous empêcheront de vous pencher, voyager parce que votre pacemaker passera pas la sécurité, bâtir votre maison de rêve parce que la plupart de vos amis seront décédés et vous n’aurez personne avec qui y fêter et j’en passe.  La vie c’est maintenant, si j’en entends un autre me dire ah oui j’veux vraiment faire ça mais j’vais attendre à ma retraite, j’le …

De cinq, les gens qui disent qu’ils n’ont pas le temps de s’entraîner, méditer. se faire dorloter, prendre soin de leur corps et de leur esprit mais qui ont le temps d’aller magasiner, boire un café, passer au drive-thru se chercher de quoi de graisseux, ne mérite pas mon respect.  Je ne vous parle pas ici d’entrer chez les moines et de méditer 2 heures par jour après avoir couru un demi-marathon et s’être tordus de tous les côtés durant 4 heures de yoga.  J’vous dis 30 minutes par jour pour prendre soin de vous et seulement vous.  Une marche dans votre quartier, une petite randonnée à vélo, un dix minutes de méditation simplement à se fermer les yeux et respirer, peu importe, pourvu que vous faites quelque chose.  Si vous ne prenez pas soin de vous, qui le fera?

De six, le  »social » est autant important pour la santé que l’exercice physique et la bonne nutrition.  D’où l’importance de s’entourer de personnes qui vous font sentir bien.  Vous savez tout de suite si quelqu’un vous fait sentir bien.  C’est un sentiment à l’intérieur qui ne se décrit pas.  C’est une sensation de pouvoir être soi-même, quelqu’un qui vous fait rire, vous stimule intellectuellement.  Il y a des amis qu’on conserve par habitude, parce qu’ils font parti de notre cercle et c’est ainsi.  C’est ok, mais tentez de passer plus de temps avec des gens qui vous font sentir bien et moins de temps avec des personnes qui vous font sentir mal.

De sept, plus vous serez vulnérable, plus vous saurez reconnaître le vrai du faux.  Essayer de faire  »ma tuff » est chose du passé.  Quand j’suis stressé je le dis, quand j’ai peur, je le dis, quand j’ai de la peine, je le dis.  Pourquoi toujours tenté de refouler nos émotions?  On est tous fait pareil mais il faut avoir  »l’air tuff » pour passer meilleur.  Le plus tuff  »pètera au frette » le premier.

De huit, bien manger c’est bon.  Mal mangé peu aussi être bon.  Le dernier maux, les obsessions de bouffe.  Anti gluten, lactose, sucre, sel, cholestérol, bio, sans pesticide, élevé sans médicaments, patati patata.  Règle d’or, manger bien la plupart du temps et manger mal de temps en temps.  Si bien manger vous fait automatiquement du bien, trop stresser et obséder pour manger santé peut aussi être nocif pour la santé pas physique mais mentale.  Aujourd’hui je coupe tout le sucre parce que je vais mourir, demain je bois 6 litres de thé vert parce que c’est bon pour la santé, la semaine prochaine je coupe complètement le gluten parce que ça l’air que c’est pas bon.  Voyons, youhououou! réveille le compulsif!  On respire par le nez et on se calme, voir conseil numéro cinq sur la méditation…

De neuf, si vous êtes fatigué ben la solution miracle est à votre portée…ça s’appelle dormir!  Ça fait partie du mal du siècle de trop dépenser, trop travailler et plus le temps de dormir.  La liste de chose à faire est ben trop longue pour se coucher tôt!  Souvent je vois des gens qui me parlent et qui me disent  »Ah j’suis tellement fatigué, j’sais plus quoi faire! »   Et ma réponse habituelle est toujours la même, ben couche toi pis dors!  Et ceux qui veulent se payer le gros luxe, le top of the line, j’vous conseille aussi la sieste en après-midi en fin de semaine si vous travaillez toute la semaine.  Ça fait des miracles pour le teint, l’humeur et la joie de vivre en générale.  En plus c’est GRATIS!

De dix, plus jamais je ne travaillerai à une job où je me sens obligé.   Obligé de dire oui quand ça me tente de dire non, obligé de sourire quand ça me tente de crier, obliger de me plier à des instructions dont je ne suis pas d’accord, obligé de faire du surtemps parce que ça paraît mieux sur le CV, obliger d’y rester parce que les apparences seront mauvaises si je pars, obligé de courir quand ça me tente de marcher, obligé de serrer des mains que je ne sais pas où elles sont passées, obligé parce que la paie est trop bonne, obligé parce que les avantages sont bons.  Plus jamais!  J’ai envie de faire de quoi qui me stimule, me fais grandir et épanouir, me fais sourire le matin, me donne du temps pour moi plus que le fameux 2 à 3 semaines par années.  Quitte à rester pauvre le reste de ma vie, quitte à perdre mes amis qui ne l’était que par procuration, quitte à me faire regarder de haut, quitte à me faire parler dans mon dos.  On devrait tous faire de même, la vie est trop courte pour vivre autrement.

J’ai entendue une phrase y’a pas longtemps et ça m’a fait réfléchir.  Une personne de cinquante ans est donné plus qu’une semaine à vivre, elle demande à Dieu (ou peu importe qui vous croyez qui est l’autre bord) pour plus d’une semaine.

– Une semaine, mais c’est pas assez, je n’aurai pas le temps de faire tout ce que je veux faire!  »

Et l’autre de lui répondre

– Je t’ai déjà donné 2600 semaines, qu’en as-tu fais ?

Sur ce, j’viens de finir ma tasse de thé, je vais me lever tranquillement du sofa, m’étirer, et aller rencontrer une amie qui me fait sentir bien 🙂

Bonne journée

 

Nadz 🙂

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Anonyme dit :

    Excellent! comme d’habitude! Tu nous fais du bien!

  2. Martine dit :

    J’adore!!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s