Enlarge your Bonheur


Bon, enfin, j’vous ai eu avec mon titre quétaine tendance.  Maintenant que vous êtes déjà ici, pourquoi pas continuer à lire, c’est pas vraiment plus difficile, et ça va telllllllement vous rendre heureux, j’te dis, j’m’en peux pu esti!

À partir de maintenant, votre vie sera changée à jamais.  Je vais vous hypnotiser avec mes mots et mes trucs pour que votre vie ben ordinaire vous complexe encore plus et finalement vous empêche de dormir.

Anyways, qui a besoin de dormir quand yé heureux !

Le bonheur est à la mode.  C’est très tendance right now d’être heureux.  Il faut marcher en flottant légèrement, se pavaner avec un sourire béat, en trimbalant d’une main son tapis de yoga et dans l’autre sa barre genre de tendre, sans gluten, sans sucre, sans gras, sans msg, sans emballage, sans vie.

Si j’en vois un autre me partager sa vie bonheurisée, j’le force à manger du McDonald!

Moi, voir des photos de bonheur, ça me frustre.

Ça me rend malheureuse de penser à être heureuse.

Sommes-nous en train de s’inventer un monde de super bonheur pour cacher nos vies de marde ?

J’sais,  j’suis un peu sarcastique aujourd’hui, mais je ne peux m’empêcher de soupirer de plus en plus fort et de péter une coche la prochaine fois que j’vois passer un article sur les 10 façons d’être heureux, les 15 façons de lâcher prise, les 8 trucs pour rester zen, les 11 règles pour jouir (aaaaah ouiiiii) pleinement de votre vie,  les 12 façons d’effectuer à votre rythme avec le sourire aux lèvres et le pep dans le soulier les travaux d’Astérix, les 69 façons d’être puissant au lit, les 5 règles à suivre pour galoper dans des champs de licornes roses.

Pu capaaaaaaaable!!!

Pour être cool, en 2016, il faut soit être top shape physiquement OU encore chier du bonheur en canne.  Si par grande coïncidence de la vie terrestre, vous possédez ET le look d’une star ET le bonheur en caisse de Costco, my god vous venez de taper le jackpot !

Vous vous dites sûrement, tiens le chaudron qui se moque de la poêle.  Ben oui, vous avez raison, j’en ai écris plus que ma part de ses articles sur le bonheur et j’en écrirai sûrement des centaines d’autres avant ma mort.

Dernièrement, c’est le laid qui m’inspire.

Le dégueulasse, le gras dur, de quoi qui dégoûte, qui est pourri, qui moisi, le pas beau, le pas gentil, le mou, le graisseux.  J’me dis que ça doit être un cycle.

J’avais un beau ti cycle rose toute pavée, là les nuages viennent d’arriver pis il fait noir et ça pu.

Vous en voulez des trucs de bonheur ?  M’en vous en donner ….

Numéro uno : Le bonheur ça existe pas

Numéro dos : C’est ok d’être pas ok

Numéro torche : Si té grosse, c’est encore pire

Numéro quatre : Qui voulont se battre

Numéro cinq : Je ris tellement en ce moment, que j’me dis bitcher…c’est ça le bonheur!

Numéro six six six : Si vous avez lu ceci vous allez finir en enferrrrr

Numéro sept : Oublier ça la chance, ça existe pas plus que le bonheur

Numéro huit : C’est infiniment long cette maudite liste

Numéro neuf : Être vous heureux yet ?

Numéro dix : À ce point-ci, j’écris vraiment du n’importe quoi

Numéro onze : J’ai faim

Numéro douze : Si tu penses fort fort fort fooooort à être heureux et que tu te concentres ben comme y faut sur une lumière blanche qui t’enveloppe, c’est possible que tu développe une migraine…

Numéro douze : Ah fuck, j’l’ai écris deux fois le douze, douze que c’est ben sorti?

Numéro treize : Y’en a qui aime pas ce chiffre, il faut apprendre à aimer si on veut être heureux

Numéro quatorze : Le bonheur c’est dans l’écriture sans filtre

Numéro quinze : Le bonheur c’est dans les photos sans filtres

Numéro seize : Le bonheur c’est dans le café filtre

Numéro dix-sept : Si tu veux de l’abondance, ben va t’acheter plein de gogosse au dollorama, t’en aura abondamment pour une piastre, ou encore, y’a toujours les bonbons à un cent…

Numéro dix-huit : Être heureux c’est penser à rien……bonne chance!

Numéro dix-neuf :J’me demande si j’vous dis que le bonheur sera garanti si vous lisez tous mes blogues et que vous me parrainer en m’envoyant votre cash en grosse coupure s’il va en avoir parmi vous qui serez assez con pour le faire…

Numéro vingt : Fil d’arrivée, ça y’est, vous êtes heureux !  Ah le bonheur c’est plaisant n’est-ce pas ? C’est le temps du dance off du bonheur, musique au boutte, déhanchement, mettez-y le paquet, pleurer aussi si vous le pouvez, ça vous rendra encore plus crédible.

J’vous laisse, le bonheur m’attend, il est attaché dans mon lit….

 

Nadz

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s