Fesses Épicées


Hier soir, j’ai mangé du beef jerky pour la première fois de ma vie !!!!!!

Ok ok j’avoue, c’est pas fort de ma part, mais bon, ça m’a toujours dégoûté en TA ces restants de peaux calcinées. Parce qu’étrangement, ça m’a toujours fait penser au film des Survivants, tsé le bout où ils doivent manger la chair de fesses de leurs  »tendres » amis maintenant rigor mortis dans le banc de neige.

Leurs dernières paroles avant de lâcher leur souffle final et de rejoindre les cieux (pas si loin en fait, ils étaient déjà pas mal haut dans le ciel) étant ;

-Mange-moé le cul calisse! 

Je m’imaginais les producteurs de beef jerky aller repêcher les meilleurs fessiers au sommet, attacher les cadavres à l’aide de gros crochets saignant à l’arrière de leur vieux ski-doo pis les descendre en bas de la montagne en ignorant complètement les crevasses et les monticules.

Une image me vient en tête de cadavres ballottant au gré des rebondissements de l’engin, se déchiquetants de plus en plus jusqu’à ce qu’ils ne leur restent qu’une belle paire de fesses toute jerkée une fois rendue à l’abattoir.

Le boucher, spécialisé en fesseries appliquées 101, des études très très intensives et palpitantes regroupant le toucher rectal (avec et sans gants, et parfois avec d’autres choses que les doigts et pas juste une personne à la fois), la palpation de peaux moites, l’étude du niveau de croustillant ajusté, le rebondissement parfait de la courbe, l’extraction de poils cambrés, et les différents niveaux de décompositions afin d’atteindre les saveurs désirées.

Bref, un cour recherché par les gens en quête de sensations indésirables et qui deviennent durs en se vomissant dans la bouche et en caressant des endroits caverneux.  Des gens pour qui la nuit devient le jour, des crétins de la vingtième espèce, des crottés mal-aimés, pour qui la vie rime avec mort et qu’une belle paire de fesses croquantes est meilleure que la dernière bouchée d’un plat en voie d’extinction.

Bref, vous commencez à comprendre légèrement mon dégoût du beef jerky….

Hier, j’ai mangé une bouchée, avant même que l’idée d’un avion qui pète en miette sur un flanc d’une cordillère me vienne en tête.  J’avais une faim de survivante et le greasy spot le plus près venait de fermer boutique.  Quand il faut, il faut, et j’me suis sacrifié pour la survie de ma petite espèce.  J’ai mordue à pleine dents dans un beau morceau de fesse épicée à point.

Et là ….bruit d’orgue et de choeur d’enfants avec des goélands (on a pas de colombes (ok là la chanson de Céline Dion une colombe est …fuck je pense sur une pensée sur une pensée…anyways) par ici), les cieux se sont ouverts et j’suis tombé de mon piédestal de fake vegan anti jeerkette.

C’était un peu comme tomber en amour pour la première fois, un orgasme dans ma bouche, les larmes m’ont montées aux yeux (on va blâmer ça sur les piments forts dans le mélange d’épices) pis j’ai avalé cette fesse dans mon estomac.

MIUMMMMMM

J’peux pas croire que j’avais pas goûté ça avant!  Faut croire qu’hier soir, toutes les étoiles dans le ciel s’étaient enlignées pour me faire vivre ce grand moment de volupté.

J’me suis réveillée ce matin, avec encore entre les dents, des restants des valeureux qui ont sacrifiés de leur corps pour me faire jouir de la bouche.

Une grande histoire d’amour vient de commencer, preuve qu’il ne faut jamais baisser les bras et parfois se contenter de laisser tomber ses culottes.

En attendant, ma prochaine date avec mon Jerky amoureux, j’suis en train de magasiner les congélateurs industriels chez Costco et les belles paires de fesses…..

 

Mouah

(si vous aimez mon blogue, abonnez-vous, partagez, et arrêter de tanner, merci 😉

Nadz

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s