Déraciné


Hier soir j’suis allée voir un spectacle musical, et comme la musique me fait écrire, j’ai gribouillé ceci sur mon cellulaire, les deux pieds dans le show mais la tête ailleurs. 

Je suis morte de toi

Mais tu continues à ramasser les feuilles

Et tu racles et tu râles

Ça ne bat plus depuis hier

Mercredi des cendres

Je suis morte de toi

Mais tu continues à m’attendre

Dans le sous-bois des rois

Dans le chemin qu’on a

Et tu racles et tu râles

Loin de moi, loin d’eux

Même si les champs sont en feu

Et tu remplie les sacs de ressac

Et tu remplie mon cœur de moisi

Et tu racles et tu râles

Et moi j’m’envole avec les feuilles

Morte

Et moi j’m’envole sans toi

Dans le cadre de porte

Et tu continues à débroussailler

Entre les branches sèches et les racines molles

Les cheveux au vent

Nord Sud Est Ouest

Ça brûle de partout

Et tu racles et tu râles

En te tenant le manche

Pis en suant les restes de moi

 

 

Mouah

Nadz

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s