Aller-retour


 

J’suis de retour chez-moi pour quelques jours.  À chaque dépaysement, c’est toujours la même histoire, je ne me sens pas bien pour quelques heures, ensuite l’ennui me prends, de l’autre.

J’suis en terre natale ici.  Où les grands vents sont constamment soufflant, où les gens vieillissent tranquillement, mon enfance y est encrée dans chaque replis de coins de rue.

Pourtant, même quand j’y suis, y’a toujours une partie de moi qui rêve d’ailleurs. D’aventures, de nouvelles rencontres, de nouvelles histoires à raconter.

Pourtant, même quand je suis au loin, j’y pense toujours…à mon ici.

Hier matin, en voguant tranquillement sur le boulevard principal, j’ai aperçu à nouveau le vieux monsieur.  Il gravissait la grande côte, bien emmitouflé, gants inclus, dans cette journée de canicule de fête nationale Acadienne.  Le sourire grand les lèvres, la casquette à fond, blottissant ses pensées octogénaires.

J’me suis dis, il survit encore celui-là, et j’en étais émus, car à chacun de mes aller-retour, y’en a qui survivent pas.  J’vois les avis passer en rafale sur le net, des images figées de leur temps qui n’est plus compté et j’me dis que j’ai même pas eu la chance de leur sourire une dernière fois.

J’les vois tomber, les gens de mon coin, et ça me fait peur, de voir vieillir le temps.  Parce que la glace ne me retourne pas toujours tous mes souvenirs et j’ai toujours l’impression qu’elle se moque un peu de moi, de nous.

J’entends les feuilles au vent en écrivant ces quelques lignes, les grands vents du large qui font vibrer mon coeur et viennent me chercher aux quatre coins de mon univers.  Les oiseaux sont encore là, dans les branches de ma cour vivante.  Ce sont probablement les oisillons de l’an passé qui maintenant volent de leurs propres ailes.

Et j’m’ennuie de toi, quand j’suis ici.  Et j’m’ennuie de lui, quand j’suis là-bas.

C’est nostalgique ici, tout me rappelle l’autre moi.  J’suis tombé là, j’me suis relevé ici.

Des traces de vies éparpillées au vent.

 

Nadz

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s