Sensuel ASSenseur…


Comme tout bon internaute qui se respecte, chaque matin en ouvrant mes yeux, j’ouvre aussi mes autres yeux sur le monde…mon téléphone.  Oui oui, j’en suis rendue là!  Je n’ai pas encore été pisser, manger, boire, pris mon premier café, jsuis encore sous la couette à sortir tranquillement des bras de Morphé et déjà jsuis rivé sur mon esti de téléphone à marde!

À regarder quoi en fait ? Les amis autour de moi qui ne me téléphonent plus, les dernières nouvelles sensationnelles de la famille Kardashian, les comments avoir un plus beau fessier en 250 exercices faciles et simples, les amants qui ne me baisent plus.

Sans parler des colisses de citations pour le bien-être et le mieux-vivre.  Aimez-vous les uns les autres, aimes-toi en premier, tu n’es pas seul (pourtant, aux dernières nouvelles, à moins que j’ai manqué le dernier mémo, je suis bel et bien seule dans mon lit en ce moment, j’ai beau remuer les draps de tout sens tout côté, j’ai pas de corps nus qui apparaît magiquement), aimes ton corps tel quel, aujourd’hui dit merci à la vie, vie ta vie avec gratitude, tout à un sens, rien n’arrive pour rien…….

TABARRRRNAAAAAAAC!!!!!

Est-ce que c’est juste moi qui feel de plus en plus mal  »directement proportionnellement » avec la quantité de citations à la con que je lis sur mon fil facebook ?

Pourquoi j’ai besoin de lire de m’aimer si je n’y pensais pas avant ?  Juste le fait de le lire me fait questionner mon amour propre.

– Ah bon…il faut que je m’aime…zut moi qui pensais que je m’aimais déjà…j’suis juste une bonne à rien finalement…

If I read another fucking stupid quote im gonna puke in my mouth!

Dans ce moment de bonheur et de zénitude absolue, j’me suis mise à réfléchir aux citations qui me ferait du bien, ou du moins, rire un peu en ouvrant les yeux le matin au lieu de me faire feeler comme d’la marde.

Nadz quotes :

– Profite encore quelques minutes de ton lit et ferme ton téléphone

– Tu ne peux pas aimer tout le monde alors arrête de te forcer

– C’est ok d’oublier de dire merci ou d’avoir envie d’envoyer chier quelqu’un

-Mange-le ton donair, mais viens pas te lamenter après que té grosse la bouche pleine

– Y’en aura toujours des plus gros et des plus maigres que toi

– Oublie ta liste de choses à faire aujourd’hui et fais rien

– Si ça te tentes pas de sourire, souris pas

– Bref, si quelques choses ne te tentes pas, fais-le pas

Juste à écrire ces quelques belles citations, je me sens déjà beaucoup mieux.  C’est quand anyways que c’est devenu la mode de parler en paraboles ?

Sur un autre ordre d’idée (ça parait que ça fait longtemps que j’ai pas écris sous cette forme, j’ai plein de choses connes à dire, yesss) hier soir mes voisins sont restés coincés dans l’ascenseur.  Mieux eux que moi!

J’étais dans mon petit appart tranquille à lire des belles citations sur internet et me fesser la tête dans le mur, quand j’ai commencé à entendre plusieurs voix dans le corridor.  Du coup, je croyais que c’était des voisins un peu pompettes qui rentraient tranquillement à la maison et j’me suis dis chanceux!

Après plusieurs minutes de ce brouhaha, j’me suis demandé si y’avait pas un party de corridor et que j’étais la seule de l’étage à ne pas y avoir été invité.  Je me sentais conne et exclus et j’me suis dis que peut-être que si je lisais mes citations de façon plus prononcées et avec  »intention » (un autre mot favoris des zénitudiens) que la prochaine fois je ne serais pas la voisine rejet que je suis.

Trente minutes, encore le party dans le corridor, fuck it, j’vais voir….

Une dizaine de personnes étaient réunies à la porte fermée de l’ascenseur.  Ils attendaient les secours, il y avait des gens coincés….depuis 30 minutes.

Une chance du tabarnac que c’était pas moi, 30 minutes dans l’ascenceur, j’aurais sûrement prié tous les Saints, juré tous les mots, pleuré, crié, ri, repleuré, recrié, ri, peut-être même vomi avant de m’évanouir dans ma flaque, anyways thank the Loooooord que c’était pas moi.

Je demande qui est coincé et un homme d’une cinquantaine d’année me réponds

-Its my daughter and her boyfriend.

-Alone …. (Nadz)

-Yes just the both of them (fifty year old man)

-Mmmmm (Nadz faisant semblant de penser mais sachant déjà très bien à ce que je pense)

-They’ve been there for a while now, we are waiting for the elevator company (fifty year old man)

-So they are alooone in there ? Just them two ? (Nadz, m’imaginant prise dans l’ascenseur avec le beau voisin du fond du corridor que j’ai croisé la semaine dernière et que j’ai mentalement déshabillé des yeux nous imaginant déjà avoir une love affair torride)

-Yes they are alone (fifty frisky year old man)

-Are you sure they still have their clothes on ? (oui oui, j’ai vraiment dis ça, je l’ai pensé mais ça sorti de ma bouche avant que je place mon filtre)

– Ooooooh (fifty year old virgin)

Et lui de s’approcher de la porte de l’ascenseur…….

-Honey, can you still hear me ?  Keep your clothes on sweety !  (fifty year old creep)

-………………………………………(Nadz qui se demande si elle aurait dû mettre cette photo dans la tête du papa mais qui rigole bien de le voir paniquer un peu)

Je repars dans mon appart, en trottant, me faisant des scénarios tous plus romantatatatatiques les uns des autres de ce qui se passe présentement dans cet ascenseur…

 

You GO girl ! (ma citation du jour)

 

 

Mouah

Nadz

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s